1/6

Éducation maternelle et developpement

de l'enfant, l'exemple français

Le 4 février 2015

En France, l’école maternelle, c’est ainsi que l’on appelle l’éducation pour les enfants de 3 à 5 ans, elle n’est pas obligatoire, toutefois elle est fréquentée pour le 98 % des enfants de cet âge. Nous pourrions penser que les parents français sont en train de chercher dans l’école maternelle une manière d’accélérer les processus d’apprentissage de leurs enfants, de vouloir qu’ils apprennent plus tôt à lire, à compter, etc… Néanmoins, ce n’est pas comme qu’il se passe. Nous pouvons dire que l’école maternelle à la française essaie de concilier deux modèles éducatifs : celui de l’école et celui de la famille. De là l’appellation : École Maternelle.

 

Le Conseil Supérieur des Programmes, qui correspond aux lignes directrices du curriculum du Ministère Français de l’Éducation définit l’école maternelle comme “une école bienveillante” qui regarde avec de la compréhension et de l’indulgence dont la mission principale est de faire envie à chaque enfant d’aller à l’école pour apprendre, pour grandir, pour s’affirmer comme être.

 

Pour cela, les objectifs d’apprentissage définis par ce Ministère appliqués par les professeurs dans leurs classes ne sont ni prématurés, ni anticipés. Pour les atteindre, il faut une pédagogie adaptée à l’âge et qui cherche le développement harmonieux de tous.

 

Par exemple, l’organisation du temps à l’école maternelle mérite toute l’attention de l’équipe d’enseignants. On ne peut pas aller trop rapide, la répétition et la régularité sont essentielles dans la stabilisation de l'acquisition de connaissances.  Les professeurs doivent également alterner des espaces individuels avec des espaces collectifs, des espaces d’écoute avec des espaces d’expression, des espaces de silence avec des espaces pour parler, des espaces de mouvement et action avec des espaces d’immobilisation… L’organisation de ces alternances contribue aux rythmes de l’enfant et développe sa capacité de concentration.

 

L’école maternelle se caractérise pour offrir aux enfants des situations qui se fixent dans leurs intérêts, et offrent des entrées différentes dans les apprentissages,  en proposant des activités structurés. Elle stimule la diversité des expériences des enfants, en promouvant leur sécurité physique et affective, demande sa participation à des projets et leur permet de grandir dans un univers culturel riche en découvertes et de nouvelles appropriations. En même temps, l’école maternelle contribue à la construction des valeurs partagées, la cohabitation, des valeurs basées dans le respect. De cette façon, l’école maternelle soutient et favorise un développement global des enfants, tantôt affectif comme social, sensorielle, moteur y cognitif.

 

À l’école maternelle, les enfants apprennent par 4 groupes d’activités qu’interagissent les unes avec les autres: le jeu, l’action, l’autonomie et l’expérience sensible.

 

Le jeu

Jouer à l’école maternelle, c’est prendre distance avec la réalité: l’enfant à travers les jeux dits “symboliques” peut se sentir bien à l’école pour être prêt à entrer dans la réalité de la classe. C’est aussi apprendre à vivre avec les autres, en respectant les règles, dans le respect des autres, en s’affirmant soi-même en même temps. Le jeu aide l’enfant à constituer un premier capital de connaissances pour la découverte  active du monde. À la maison, ce qu’on pourrait conseiller aux parents c’est de donner à l’enfant le maximum d’opportunités de jeux sans écrans, et si vous participer aux jeux de vos enfants, leur laisser l’initiative.

 

L’action

Par l’action, par les expérimentations,  l’enfant acquière des attitudes et des compétences qui lui permettent de construire ses  apprentissages et son savoir: l’enfant expérimente, réfléchit, exprime des options, qu’après il confirme ou contredit. À la maison, une bonne manière de faire que l’enfant agisse et expérimente c’est de partager avec lui des activités comme préparer une recette, planter des fleurs, peindre une porte, en lui donnant des tâches et du matériel adapté à ses capacités…

 

L’autonomie

C’est par le développement de cette compétence transversal, l’autonomie, que l’enfant va entrer dans un processus d’autonomie cognitive. Appuyé par les adultes qui l’entourent, l’étudiant construit en forme de spiral son autonomie à travers des situations et des activités différentes. À la maison on peut favoriser son autonomie en faisant que l’enfant tout seul, peu à peu, réalise les gestes quotidiens comme s’habiller, manger, ranger ses jouets …

 

L’expérience sensible

La sensibilité et l’imagination sont les instruments d’une relation avec le monde extérieur et intérieur. Elles jouent un rôle très important dans le développement de l’enfance. L’école maternelle promue et développe les formes d’expression  qui mobilisent le corps, la voix, le regard et le geste. À la maison, les parents doivent établir les conditions adéquates pour que l’enfant dessine et peint lorsqu’il le veut.

En suivant ces principes, les professeurs de l’école maternelle font que chaque enfant ait un développement harmonieux, grandisse dans un univers culturel qui affine sa curiosité et le conduit à des connaissances plus approfondies sans le forcer.

 

Pierre Astier

Recteur du Lycée Français de Medellín

 

Liceo Francés de Medellín

Lycée Français Medellín, 2019

Contacto

e-mail : info@lf.edu.co

Nuestro número de teléfono cambió por el: (+57 4) 6091239 

Km 10 vía El Escobero - Las Palmas

Envigado, Antioquia, Colombia

  • Facebook - círculo blanco
  • Instagram - Círculo Blanco
  • YouTube - círculo blanco
  • Flickr - círculo blanco